Formation SST - Bourgogne

 

SST qui signifie sauveteur secouriste du travail, est une personne formée, au sein de votre entreprise, aux gestes de premiers secours et à la prévention des risques en entreprise. Celle-ci pourra prendre en charge la personne et donner l’alerte le temps que les secours arrivent. Le MAC SST est une formation de mise à jour des compétences du SST.

Formation SST

Formation SST et MAC SST éligible au compte de formation CPF <

Formation SST ?

La formation est dispensée au minimum par un formateur SST rattaché à un organisme de formation habilité pour la formation habilité par l’INRS.

Durée : Au minimum 14 heures auxquelles il convient d’ajouter en tant que besoin le temps nécessaire pour traiter les conduites à tenir particulières liées aux risques spécifiques de l’entreprise.

Nombre de participants : 4 à 10 personnes pour un formateur SST

Contenu de la formation

> Les principaux indicateurs de santé au travail dans l’établissement ou dans la profession

> Le rôle de sauveteur secouriste du travail

> Le cadre juridique de l’intervention du SST

Aucun pré-requis pour cette formation

> La formation SST donne l’équivalence PSC1

Programme de formation SST

Maintien des compétences MAC SST

 Objectif : Maintenir les compétences du SST acquises lors de sa formation initiale, et se former sur les changements techniques ou réglementaires inhérents aux actions de prévention de secours.

Durée7 h soit une de formation

Stagiaires4 à 10 personnes

PrérequisÊtre déjà titulaire du certificat de formation initiale SST

Public concernéToute personne apte à porter secours dans son établissement, ayant déjà obtenu son certificat SST

Maintien des connaissances : La formation MAC SST (Maintien et Actualisation des Compétences) est à effectuer dans les 24 mois. Il appartient à l’établissement qui le souhaite de mettre en place un MAC plus fréquent (recommandation annuelle).
Lieu : Au sein de votre établissement ou dans un organisme de formation proche de chez vous
Intervenant : formateur SST habilité INRS
Attribution finale : Carte SST individuelle plastifiée

Programme de formation MAC

Pour devenir SST, contactez-nous pour obtenir un devis.

En savoir plus sur la formation SST en Bourgogne

Offrir une vie en entreprise enrichissante et évolutive est une des tâches qui incombent à chaque chef d’entreprise. Il ne s’agit pas certes d’une obligation, mais prendre une telle initiative peut être garant du bon fonctionnement de l’établissement et de la sérénité des employés dans l’exercice de leurs fonctions.
Si pourvoir à un cadre de travail pouvant améliorer le rendement des activités ne rentre pas dans les objectifs principaux de certains employeurs, assurer la santé et la sécurité de ses personnels en revanche fait partie des obligations imposées par le Code du travail (article. L.4121-1)
Dans ce cadre, la formation SST (Sauveteur Secouriste du Travail) se présente comme une des démarches que toute entreprise doit entreprendre pour assurer la santé et la sécurité des employés. Ce dispositif tend ainsi à contraindre les entreprises à mobiliser des moyens matériels et humains pour prévenir les risques au travail. Panorama complet sur la pratique d’une formation SST en entreprise.

Pourquoi faire une formation SST ?

La formation SST est une formation qui doit obligatoirement figurer dans la politique de prévention de certaines entreprises situées en Bourgogne Franche-Comté, ainsi que sur tout le territoire français.
Il s’agit d’une formation que tout employeur doit faire bénéficier à certains de ses employés, à qui il aura préalablement donné son approbation. Elle répond aux exigences du Code de travail notamment dans son article R.4224-15. Ce dernier stipule que la présence d’au moins un salarié en qualité de secouriste, dans les entreprises, les ateliers ou sur les chantiers, qui effectuent des activités dangereuses, est obligatoire, autant que la formation incendie en Bourgogne.
Les personnes formées en tant que sauveteur secouriste auront pour rôle de prodiguer les soins et gestes de premiers secours sur la personne victime d’accident. Elles agissent ainsi comme premier intervenant avant l’arrivée des secours. Dans cette optique, il semble être approprié de souligner qu’en aucun cas, le sauveteur secouriste ne pourra substituer au rôle d’un secouriste de métier, ni celui d’un infirmier.
Outre cette principale fonction de secouriste, le sauveteur secouriste devra également effectuer des missions en amont, toujours dans le but de prévenir la survenue de risques professionnels. Ces missions impliquent la protection de son site de travail, l’identification d’éventuelle situation dangereuse liée aux différentes activités de l’entreprise, ainsi que l’élaboration d’un compte rendu si des cas suspectés comme dangereux sont constatés.
En sortant de ce contexte à caractère obligatoire face à la loi, force est de reconnaître que l’employeur à tout intérêt à dispenser une formation SST à ses personnels. En effet, ne pas pouvoir agir efficacement en cas d’urgence en raison de l’inexistence d’un salarié formé en SST peut être lourd de conséquence. En ne mentionnant que la perte possible d’un employé compétent ou encore les dégâts matériels qui vont inévitablement mener vers une baisse de production.

A qui s’adresse la formation SST en Bourgogne ?

Toujours en prenant comme référence le Code du Travail, la formation SST est prévue principalement à l’endroit des entreprises. Cependant, elle est également ouverte aux organismes hors régime générale de la Sécurité Sociale, aux associations régionales et départementales, ainsi qu’aux collectivités locales.
Dans ce sens, la formation SST s’adresse en premier lieu aux salariés d’une entreprise légalement établie en Bourgogne. Et cela, quel que soit leur niveau hiérarchique, du simple ouvrier, jusqu’au chef d’atelier. Tous les membres du personnel sont donc en droit de suivre cette formation, et cela qu’ils aient ou non des prérequis en la matière. Néanmoins, travailleur indépendant, fonctionnaire public, chef d’entreprise, ou même futur salarié peuvent également s’initier à ce type de formation.
Concernant les futurs salariés, dans sa politique de sensibilisation à la sécurité et à la santé, le Ministère de l’Education Nationale a inscrit l’apprentissage de la formation SST dans les programmes scolaires. Dès le CAP, les élèves ont donc la possibilité de suivre une formation, qu’ils devront actualiser une fois qu’ils entrent dans le monde professionnel.
Il est important de souligner que la formation SST est une pratique non-obligatoire pour certaines entreprises. A cet effet, elle concerne uniquement celles qui font travailler plus de 20 personnes pour une période de deux semaines minimums, et qui sont amenées à effectuer des activités jugées dangereuses pour la santé et la sécurité des travailleurs.
En théorie, selon la taille de l’établissement, les employés ayant la capacité d’intervenir en tant que sauveteur secouriste au sein d’une entreprise doit représenter au minimum 10% de l’effectif total du personnel. A titre indicatif, une entreprise doit disposer d’un sauveteur secouriste pour 20 salariés.

Formation initiale SST

C’est à l’occasion de la formation initiale que le SST prendra effectivement connaissance de son véritable rôle, et des différentes tâches qui lui incombent en tant que spécialiste de secours et de sauvetage au sein de l’entreprise. La formation se déroule alors sur la base d’un référentiel de compétences établi par l’INRS.
Force est de reconnaître que la meilleure stratégie pour éviter tout accident professionnel est à bien des égards la prévention. Cette notion implique la mise en place d’une méthode pointilleuse permettant de limiter tant que possible la survenue d’une situation, qui en prenant lieu, pourrait être difficile à maîtriser. Dans ce cadre, repérer les dangers et les travailleurs pouvant être directement concernés, prévenir les responsables de l’entreprise en matière de sécurité et de santé au travail afin d’apporter des solutions communes et adaptées permettant d’éradiquer ce danger, c’est ce à quoi consiste en premier lieu le domaine de compétence du SST.
S’en suit une démarche d’intervention dans le cas où la mesure de prévention n’a pas abouti. C’est à ce stade précis qu’il met en application ces compétences de secouriste. Il procède alors à un examen de l’état de santé de la victime. Il apporte ensuite les soins adéquats en fonction de la gravité des dommages subis par ce dernier. A titre d’exemple, si la victime saigne abondamment, le SST doit être dans la capacité de contenir l’hémorragie en effectuant les soins nécessaires grâces aux différents matériels de premier secours.
Une fois les gestes de premier secours effectué, la prochaine étape consiste à alerter les secours suivant le plan d’organisation interne de l’entreprise. Il ne pourra quitter les lieux que lorsque les secours auront pris en main la victime.

Formation SST : certificat à la clé

A l’issu de la formation initiale, les stagiaires seront sanctionnés par un Certificat de sauveteur-secouriste du travail (SST) délivré par l’organisme de formation.
Dès l’obtention de ce certificat, le travailleur peut de ce fait mettre à profit ses compétences de SST sur une période de deux ans. Cette durée correspond en effet à la durée de validité du certificat.
Mais pour que ce certificat reste parfaitement valide, le titulaire est dans l’obligation de suivre une formation continue. On fait ici référence à la formation de Maintien et actualisation des compétences (MAC) à effectuer sous 12 mois suivant la formation initiale. Il s’agit d’une phase de recyclage dont l’objectif est de consolider les acquis durant la formation initiale à travers des mises en situation réelle. Un point important à soulever : le non-suivi du MAC peut aboutir à la perte de validité du certificat SST.
Il faut noter qu’en étant reconnu SST, le salarié est autorisé à intervenir en dehors de son lieu de travail si des besoins urgents de sauvetage et de secours sont constatés. En soulignant que toute initiative de secours engage sa responsabilité civile dans le cas où des dommages sont causés sur la victime.